La punition corporelle

 

La punition corporelle, c’est lorsque par un geste ou l'utilisation de la force, ton entraîneur ou un autre adulte dans ton milieu sportif, te cause un malaise physique ou une douleur pour te punir ou pour corriger tes comportements. Tu dois savoir qu’il est interdit par la loi que des personnes qui s’occupent de toi dans ton sport utilisent la punition corporelle. Cette conduite est déraisonnable de la part de ton entraîneur ou de tout autre intervenant. Si cela t’arrive, tu n’as pas à l’accepter! Ça veut dire que tu es victime d’abus physique et tu dois chercher de l’aide auprès d'organismes ou de gens en qui tu as confiance. [A; J; K]

En effet, le moyen de défense fondé sur la correction raisonnable prévu à l'Article 43 du Code criminel ne sera d'aucun soutien à l'entraîneur ou à l'intervenant du milieu sportif dans un contexte de "punition corporelle".
 
 
 Exemples de punitions corporelles dans un milieu sportif
    • Punir en frappant avec des objets (frapper avec de l'équipement sportif)
    • Donner des gifles, des coups à la tête ou à toute autre partie du corps 
    • Infliger un entraînement punitif (entraînement supplémentaire qui mène à l'épuisement ou qui rend l'athlète malade) ex. : obliger les athlètes à faire 200 pompes "push-up" pour les punir